En cas de décès d’un patient, la pharmacie peut facturer avec les codes actes les entretiens pharmaceutiques AVK, AOD et les bilans partagés de médication, et ce, même si l’ensemble des étapes n’a pas été réalisé.

Par la suite vous pouvez cocher la case "patient décédé" dans la fiche d'information du patient. Le patient n'apparaîtra plus dans les différents rappels d'entretiens à réaliser.

Attention : Cette disposition n’est pas applicable pour les entretiens pharmaceutiques Asthme.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !